Business-plan

Le dossier de financement : rachat d’une officine de pharmacie

Qu’est-ce qu’un business-plan ?

Le business-plan est un document qui explique votre projet de reprise ou d’ouverture d’une officine de pharmacie. Il permet de faire le point sur votre stratégie, vos équipes et vos moyens logistiques. Il est également un outil indispensable pour souscrire un emprunt bancaire.

Business-plan d'une pharmacie d'officine

Que contient le volet financier d’un business-plan ?

Le dossier de financement (business-plan)  intègre notamment un programme des investissements, une compte de résultat prévisionnel, un plan de financement, et selon les besoins, un budget de trésorerie et un bilan prévisionnels.

Programme des investissements

Ce tableau recense les investissements de long terme prévus sur les trois prochaines années qui seront effectués par votre pharmacie.

Il s’agira par exemple des éléments incorporels du fonds de commerce, des frais d’acquisition ou de constitution de la société, des travaux et agencements, des matériels de production, du mobilier, des outils bureautiques, et des dépôts de garantie (prévus par le bail commercial ou des cautions financières).

L’ouverture d’une officine représente un investissement très lourd. D’une manière générale, l’investissement financier de départ se répartit entre :

  • La mise au point du dossier administratif (recherche, conseil ….),
  • L’aménagement du local, avec les travaux d’agencement, l’achat du matériel et du mobilier nécessaire à l’exploitation (informatique, etc.),
  • La constitution d’un stock de départ.

L’équipement informatique est une nécessité pour les officines : travail administratif lié à la pratique du tiers payant, la gestion de stocks, la gestion comptable, la télétransmission de commandes et la gestion des achats.

L’aménagement intérieur est également important puisqu’il doit respecter les procédures dictées par le Code de la santé publique (articles R. 5125-9 et R. 5125-10). Le coût estimé de l’équipement en rayonnage et comptoir, hors travaux, se situait aux alentours de 70 K€, selon le Moniteur des pharmaciens

Le compte de résultat prévisionnel

Il s’agira de prévoir notamment et sur trois années :

  • Le chiffre d’affaires (paiement au comptant ou en différé par le Tiers payant),
  • Les subventions d’exploitation,
  • Les dépenses :
    • les achats de médicaments,
    • les fournitures de bureau,
    • les fournitures d’entretien,
    • les loyers et charges locatives,
    • les redevances de crédit-bail,
    • les dépenses d’entretien,
    • les primes d’assurances,
    • le recours à la sous-traitance,
    • les frais de déplacement et de missions,
    • les impôts et taxes (cfe, taxes sur salaires…),
    • les rémunérations versées aux salariés,
    • les rémunérations attribuées à la Direction,
    • les charges sociales,
    • les charges financières et les frais bancaires,
    • les dotations aux amortissements,
    • l’impôt sur les sociétés (le cas échéant)…

Le plan de financement

L’objet du plan de financement est de prévoir le financement des besoins de la pharmacie de manière durable.

Déterminés également sur trois exercices et comparant les ressources prévisionnelles avec les besoins prévisionnels, les plans de financement permettent de valoriser le volume et la nature des capitaux qu’il faut mettre en place pour assurer à l’entreprise la couverture de ses besoins d’investissements et de ses besoins en fonds de roulement (provenant entre autres du Tiers payant et inversement des délais de paiement des factures d’achat de marchandises).

Les besoins prévisionnels

  • Programme à financer : montant total du programme.
  • Variation du besoin en fonds de roulement,
  • Montant du stock permanent de marchandises,
  • Remboursements de comptes-courants d’associés,
  • Distribution de dividendes ou prélèvements de l’exploitation (selon le régime fiscal de l’entreprise)
  • Remboursement des emprunts bancaires

Les ressources prévisionnelles

  • Capital social (initial ou son augmentation prévisionnelle),
  • Apports en comptes-courants
  • Emprunts bancaires souscrits,
  • Capacité d’autofinancement (CAF) générée au cours de chaque exercice

Le budget prévisionnel de trésorerie

L’insuffisance de trésorerie est l’un des facteurs conduisant à la disparition d’entreprises. En conséquence, il est primordial de porter un regard vigilant sur ce poste.

A tout moment, la pharmacie doit pouvoir faire face à ses engagements financiers.

L’outil de base pour déterminer la trésorerie et suivre son évolution est le budget de trésorerie. C’est un document qui permet de projeter dans le temps la situation de la trésorerie à partir de son solde de départ et des prévisions de dépenses et recettes.

Le budget de trésorerie est établi sur une durée de douze mois et selon un découpage mensuel. Il indique les flux d’entrées et de sorties de fonds entraînés par l’exploitation prévisionnelle de l’officine de pharmacie, mais également par les entrées et sorties financières (apports ou remboursements de comptes courants d’associés, souscription ou versement de mensualités de crédits…)

Notre cabinet d’expertise comptable saura vous faire bénéficier de ses compétences en matière financière. Nous pourrons établir le volet financier du business-plan qui découlera notamment des échanges que nous aurons eus. Le dossier de financement vous sera présenté et expliqué avec pédagogie. Il est en effet primordial que vous maitrisiez les différents aspects de votre entreprise. C’est d’ailleurs pour nous un Devoir d’y parvenir !

4 thoughts on “Business-plan

  • 16 octobre 2020 à 17h21
    Permalink

    Bonjour
    Pouvez-vous établir un business-plan assez rapidement ? Que vous faut-il pour avancer ? Comment se déroule son élaboration ? Nous rencontrerez-vous pour que nous vous donnions des information sur le projet de rachat ?

    Réponse
    • 20 octobre 2020 à 17h43
      Permalink

      Bonsoir Monsieur
      Nous vous présenterons un projet de business-plan environ une semaine après notre premier entretien au cours duquel nous aurons échangé sur votre projet (en matière comptable, sociale, fiscale, juridique et naturellement financière) et listé les documents nécessaires, à savoir notamment : comptes annuels du vendeur, bail en cours, derniers bulletins de payes des salariés de la pharmacie, liste des investissements éventuels… Ce n’est qu’à l’issue du rendez-vous de présentation du projet dossier de financement que nous vous remettrons le dossier finalisé. Il est en effet indispensable que nous ayons travaillé ensemble sur le projet pour que les éventuelles modifications y soient apportées. En définitive, votre business-plan sera l’aboutissement d’un travail collégial !

      Réponse
  • 6 décembre 2020 à 18h24
    Permalink

    Bonjour
    Je confirme la réactivité de ce cabinet d’expertise comptable. Un vrai plaisir d’échanger avec lui ! Le suivi de ma demande de financement a été efficace.

    Réponse
  • 13 décembre 2020 à 8h45
    Permalink

    Bonjour à tous
    Mon dossier de financement a été établi en quelques jours par l’expert-comptable de ce cabinet. Rapide, bien fait, très bien expliqué. Rien à redire. Good job !

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA